Le Vampire

Ce matin là je n'étais pas encore vampire et je vis mon dernier levé de soleil. Je m'en souviens parfaitement et cependant je ne me rappelle aucune aurore avant celle-ci... 

Entretien avec un Vampire - Anne Rice

 

La condition d’un vampire nouvellement étreint n’est pas aisée. Il a à charge de tout apprendre de son immortalité. Il doit faire face à la rage et à la faim de la Bête, ainsi qu’apprendre à la contrôler. Quand sa faim commence à le ronger, il doit apprendre à chasser les mortels, devenus ses proies, pour le sang dont il a besoin pour survivre, et sans les tuer. Il doit aussi apprendre que l’étreinte le convertit définitivement en Mort-Vivant.

Subtiles, les émotions restent le terrain des mortels et il va vite se rendre compte qu’il ne se rappelle du plaisir, de la joie ou de l’amour que comme des souvenirs qui s'effacent peu à peu. Cette réalité austère, privée d’émotions, envahit les jeunes Vampires durant les premières semaines. Certains ont tellement de mal à le supporter qu’ils préfèrent mettre fin à leur Non-vie en goûtant aux premiers rayons de soleil plutôt que d’endurer une immortalité de froideur et de tristesse. Seuls les vampires ayant survécu aux premières nuits sont amenés à connaître le véritable Monde des Ténèbres.

 

Après les trois premières nuits d'existence du jeune vampire, son corps subit une série de transformations significatives :

  • Les vampires ne transpirent pas, ne laissent pas d’empreintes digitales et ne se fatiguent pas du fait d’efforts physiques. Les vampires ont un contrôle surprenant de leur sang au travers leur corps. Quand un vampire est blessé, il ne saigne pas, sauf s’il décide de le faire.
  • Le corps d’un vampire ne génère pas de chaleur, sauf s’il dépense du sang pour passer pour un humain. Sans effort spécifique, le corps du vampire s’adapte à la température ambiante (le rendant difficile à détecter avec de la technologie thermique).
  • Les vampires ne mangent pas ou ne boivent pas. Un vampire qui décide de retenir de la nourriture ou de la boisson doit dépenser 1 point de sang par heure. S’il arrête de payer ce point de sang, il doit faire ressortir la nourriture ou la boisson qu’il retenait dans son estomac.
  • Pour rester actif, les vampires doivent boire du sang d’êtres vivants. À chaque coucher de soleil, un vampire dépense un point de sang pour se réveiller. S’il ne paie pas ce point de sang, il reste en torpeur volontaire.
  • Les vampires respirent de manière réflexive, inspirant et expirant de l’air de leurs poumons pour sentir ou parler, mais un vampire ne requiert pas d’oxygène. S’il se concentre, un vampire peut retenir sa respiration indéfiniment, survivre sous l’eau, ou se déplacer dans une pièce remplie de monoxyde de carbone.
  • La capacité d’un vampire à ressentir des émotions est rabougrie. Certains morts-vivants remplacent même de grands concepts émotionnels, comme l’amour et le mariage, par des pulsions plus triviales comme la luxure et le sexe.

 

Un vampire est immortel, mais il n’est pas invincible. Autrement dit, un vampire cesse de vieillir et ne peut mourir de causes naturelles. Mais cela ne l’empêche pas de pouvoir perdre sa non-vie s’il n’est pas vigilant. Même s’ils sont bien plus difficiles à tuer que les simples mortels. Lorsque cela arrive, on appelle cela “rencontrer la Mort Finale” ou “la Destruction”.

 

En terme de règle, lorsqu’ils n’ont plus de cases de santé, les vampires entrent en torpeur. Pour détruire de façon permanente un vampire, il faudra l’amener jusqu’en torpeur, puis séparer son cerveau de son coeur (lui trancher ou lui arracher la tête). Dans tous les cas, décapiter un vampire en torpeur requiert un tour entier.

Il est aussi possible de détruire un vampire en torpeur en l’exposant à des dégâts environnementaux ou des dégâts massifs durant 3 Tours. Des dégâts ultra massifs peuvent le détruire en 1 seul Tour, à la discrétion du Conteur (une explosion nucléaire, par exemple).

Les trois Tours nécessaires à détruire le vampire avec des dégâts étendus n’ont pas besoin d’être consécutifs, mais doivent intervenir en moins de cinq minutes, ou bien il faudra recommencer depuis le départ.

  • Exemple #1: Vous pouvez décapiter un vampire en 1 seul tour (entier) en utilisant soit Puissance (à partir du Niveau 2), une épée (ou une hache), ou encore une arme surnaturelle relativement adaptée (les Griffes de Protéisme, par exemple, mais pas les crocs d’un vampire).
  • Exemple #2: Si vous mettez le feu à un vampire en torpeur ou l'exposer à la lumière du soleil pendant 3 tours, il sera détruit.
  • Exemple #3: Si vous passez trois tours en moins de 5 min à écraser le corps d’un vampire avec une masse de démolition, il sera détruit.

Lorsqu'un vampire est détruit, son corps se change en cendres au cours des 5 tours suivants. Si une partie du corps du vampire est séparée du reste (comme une main coupée), cette partie se changera aussi en cendres durant les 5 tours suivants, à moins qu'elle n'ai été préservée par des moyens occultes et mystiques.